Category

Uncategorized

in Uncategorized

Ondes électromagnétiques : faut-il les craindre et comment s’en prémunir ?

Avec l’arrivée proche de la 5G, le débat sur les ondes électromagnétiques a refait surface au sein de la place publique française. Si le président Emmanuel Macron défend cette innovation en affirmant, non sans ironie, qu’il ne croit au modèle Amish, la question de la dangerosité de ces ondes reste cependant pertinente. D’une part, ces ondes sont omniprésentes dans nos vies que ce soit via les antennes 4G ou nos ordinateurs, téléphones et autres. D’autre part, ces ondes vont devenir de plus en plus communes. Savoir si le danger existe et si nous y sommes exposés est donc une question légitime.

D’où viennent ces fameuses ondes électromagnétiques

Les ondes électromagnétiques sont des ondes appartenant au spectre électromagnétique. La plupart de celles-ci sont invisibles à l’œil nu. À noter que ces ondes n’ont pas attendu nos téléphones et outils connectés pour exister. Effectivement, le soleil bombarde en permanence la planète Terre d’ondes électromagnétiques. Cependant, avec l’explosion des technologies de l’information et de la communication, ces ondes font désormais partie de notre quotidien. Que ce soit notre téléphone, nos ordinateurs, nos micro-ondes ou nos radios. Tous ces outils du quotidien utilisent des ondes électromagnétiques. Ces dernières font donc, par conséquence, également parties de notre quotidien. Il reste cependant compliqué d’évaluer très clairement si elles sont dangereuses pour l’Homme ou pas tant toutes les études se contredisent les unes les autres.

Quel danger peuvent-elles potentiellement représenter ?

Voici une question particulièrement complexe : quel danger les ondes électromagnétiques représentent-elles ? Il va sans dire que certaines sont potentiellement mortelles pour l’être humain. Les rayons gamma, rayons UV et rayons X que projettent en permanence le soleil sur la planète Terre entraînent, à trop haute dose, des modifications de l’ADN. Cela peut se manifester par des cancers et autres tumeurs. Cependant, soyez rassurés, aucune machine du quotidien ne déploie de telles ondes et heureusement. En ce qui concerne les ondes émises par le soleil, notre atmosphère filtre une grande partie de ces rayons nocifs pour la santé permettant à la vie de se développer.

Parmi les ondes auxquelles notre cerveau s’expose quotidiennement, les micro-ondes sont parmi les plus courantes. Étant émises par l’outil du même nom ainsi que par nos téléphones, ces dernières sont avec nous en toutes circonstances. Ces ondes utilisées pour réchauffer les aliments font chauffer les molécules d’eau contenues dedans. Les chercheurs ont cependant du mal à évaluer leur dangerosité, comme avec la majorité de ces ondes électromagnétiques, tant les études peuvent toutes se contredire entre elles.

Cependant, les ondes émises par nos téléphones le sont en une quantité bien moindre et il n’y a donc que peu de risques pour le cerveau. L’Anses conseille tout de même de limiter l’utilisation des téléphones de vos enfants. Une future étude certifiée et qui fasse consensus pourrait révéler que ces ondes sont effectivement nocives pour l’être humain.

Comment se protéger de telles ondes et quels bons gestes adopter ?

Si le danger de ces ondes électromagnétiques n’est pas totalement avéré, vouloir s’en prémunir est totalement légitime. Il existe évidemment des solutions faciles et peu coûteuses pour protéger sa maison d’une partie de ces ondes potentiellement nocives. Par exemple, mettre son téléphone en mode avion, ou mieux, l’éteindre avant de s’endormir permet non seulement d’effectuer quelques économies d’énergie, mais également de limiter les ondes captées par le corps humain.

Désactiver le Wi-Fi lorsqu’il n’est pas utile est une précaution à prendre. De même que préférer un téléphone filaire pour les longs appels peut limiter l’exposition aux ondes électromagnétiques du corps humain. Enfin, il est également possible, pour ceux souhaitant investir un peu plus, de s’équiper en conséquence. Il existe notamment une gamme de gaines électriques blindées qui limite considérablement l’émission d’ondes potentiellement nocives pour le corps humain.

in Uncategorized

Nos conseils Acquarama pour entretenir sa terrasse de jardin

Si elle est une partie de la maison que l’on a tendance à négliger, l’entretien de sa terrasse de jardin est pourtant une étape indispensable pour conserver son attrait ainsi que son esthétique. Selon les matériaux utilisés, il existera de nombreuses techniques et de nombreux produits pour conserver la beauté de sa terrasse. Après vous avoir dévoilé ses techniques pour nettoyer rapidement votre maison, Acquarama vous en dit plus sur ces trucs et astuces pour garder sa terrasse comme neuve.

Quand faut-il nettoyer sa terrasse de jardin 

Généralement, un à deux nettoyages par an suffisent amplement pour garder une terrasse propre. Naturellement, le meilleur moment pour effectuer cela reste à l’arrivée des beaux jours. Lorsque le mercure remonte à la fin de l’hiver. Aux alentours du mois de mars ou d’avril semble être le meilleur moment pour assurer l’entretien de sa terrasse
Attention cependant, le nettoyage d’une terrasse dépend grandement du matériau utilisé pour la construire. Une terrasse de jardin en bois ne nécessitera pas le même entretien qu’une terrasse en béton par exemple. 

Entretenir sa terrasse de jardin en bois 

Le bois a est un matériau qui a tendance à perdre de sa couleur et de son éclat au fil des années sans un entretien adéquat. Afin d’éviter cela à sa terrasse en bois, la meilleure solution rester de mélanger de l’eau tiède avec du savon noir ou du savon de Marseille et de frotter. Attention à bien frotter dans le sens de rainures du bois pour garantir l’entretien de sa terrasse. Une fois votre bois sec, utilisez de l’huile de lin afin de protéger le bois et de garantir sa brillance. 

Comment nettoyer sa terrasse en bois composite 

Le bois composite est plus simple à entretenir que le bois normal. Pour s’en occuper, un nettoyeur à haute-pression suffit amplement. De l’eau et du savon peuvent également suffire tant il y a moins de chance d’attaquer ce matériau plus résistant. 

Nettoyer une terrasse en dalles de gravier 

Selon la qualité de la résine pour gravier utilisée, le nettoyage de sa terrasse en dalles de gravier peut être plus ou moins facilité. Un simple balai-brosse aussi qu’un nettoyeur à haute pression devrait largement suffire pour garantir la propreté de sa terrasse et/ou son jardin en dalles de gravier à conditions que les graviers en question soient bien liés entre eux, au risque de devoir courir après partout dans votre jardin. 

Nettoyer une terrasse en terre cuite 

Les terrasses en terre cuite sont généralement plus anciennes et donc logiquement, plus susceptibles d’être abîmées par le temps et les intempéries. Pour redonner de l’éclat à votre terrasse de jardin, nettoyer ses carreaux avec du bicarbonate de soude et de l’eau tiède puis frotter avec son balai brosse devrait amplement suffire. 

L’entretien d’une terrasse en carrelage 

Une terrasse en carrelage est généralement bien plus fragile qu’une terrasse en béton ou en bois. Il est ainsi nécessaire d’être bien plus précautionneux avec ce type de matériau. L’utilisation d’un nettoyeur à haute pression est déconseillée car elle risque d’attaquer les carreaux, voire les fissurer. Optez plutôt pour du vinaigre blanc, du savon de Marseille ou encore du bicarbonate de soude ainsi qu’un bon vieux balai-brosse. 

Close